Logo du Musée Ducal Bouillon Section Collections
Section Collections - Peintures


Présentation

Consacrée à l’Ecole de peinture de l’Ardenne semoisienne, la collection du musée est particulièrement remarquable pour la présentation de l’œuvre du peintre d’origine Bouillonnaise, Albert Raty (1889-1970). Dispersées dans les salles du musée ou rassemblées sous forme de micro-expositions, les œuvres de Guillaume Edeline, André Rosbach, Pierre Clouet, Benjamin Gourmet et Claude Collignon complètent cette découverte.


Oeuvres choisies



Un peu d'histoire...

La constitution du fonds

Dès 1951, un ensemble hétérogène, mélangeant styles et époques, artistes modestes ou plus connus (Putsage, Portaels, Howet, Philippoteaux), se constitue progressivement au gré de la générosité des donateurs. Quelques artistes, liés à l’histoire ou à la cause du musée, contribuent à l’accroissement du fonds. Par leurs dons, Pierre Clouet, co-fondateur du musée, et Guillaume Edeline participent à la constitution du département.

Albert Raty au Musée Ducal

En 1962, l’importante donation du peintre Albert Raty constitue la principale source d’enrichissement et le pilier de la collection. Une salle lui est d’ailleurs dédicacée. Ce fonds, le plus important de Wallonie, présente la particularité d’avoir été constitué directement auprès de l’artiste qui entretenait d’amicales relations avec l’institution en tant que co-fondateur. Vingt-trois toiles viennent ainsi rejoindre le musée qui acquiert réellement ses lettres de noblesse en matière de peinture. D’une grande modernité, la sélection exposée rend hommage à une Ardenne aujourd'hui disparue. En 2010, les descendants de l’artiste complètent la collection en offrant « Pont de Liège à Bouillon», un des plus grands formats de l’exposition.

Les années’80 : diversification de la collection

Dans les années 1980, la famille Rosbach lie également son nom à l’histoire du département par une succession de donations rassemblant quelques dessins et plusieurs peintures. Le public peut ainsi découvrir l’œuvre du peintre André Rosbach, excellent portraitiste de la bourgeoisie locale dès son installation à Bouillon en 1831. Peintre réaliste et intimiste, son style n’est pas sans rappeler celui de Fantin-Latour. Son œuvre est également marquée par un caractère religieux.

Vers un panorama de l'école de peinture ardennaise

Bien sûr il serait vain de mentionner les absences, inhérentes à tout musée … Si la collection de peintures est une des rares à s’être constituée par la voie du don, elle doit aujourd’hui grandir et se diversifier davantage. Son enrichissement progressif souhaité (par achat, par don, par leg ou par dépôt), devrait aboutir, à terme, à la constitution d’un fonds important et significatif de l’Ecole de peinture ardennaise, du XIXe siècle à nos jours. Emboîtant le pas à cette volonté, le peintre Benjamin Gourmet a fait don au Musée Ducal de neuf toiles en 2011.
Contact Liens Plan du site Mentions légales Newsletter
© MUSEE DUCAL 2012
Français Nederlands Facebook Mettre dans ses favoris Imprimer cette page